Bonsoir et bienvenue à Pitchounou Land

Publié le par Luciole

 

Par notre envoyée spéciale, Lucy la Luciole.

 

 

Après plus de 2 mois passés en immersion à Pitchounou Land, quelques constantes émergent. La première, et non des moindres, est que je chante des chansons débiles tout le temps. Même chez moi. A mon chat, par exemple. (Comme s'il allait les apprendre par osmose...)

La deuxième est que j'ai des idées débiles. La dernière en date ? L'atelier pâte à sel en autonomie. L'ATSEM en rit encore. Les enfants aussi.

 

Reportage...

Prenez 13 enfants. Décidez de faire 4 groupes : 3, 3, 3, 4. Acceptez gracieusement le compliment de S. qui vous dit : "Toi, tu comptes comme Dédé !" (Il a faux, en plus, vous comptez "comme la maîtresse", ce qui tombe bien vu que vous en êtes une...)1 Décidez que 2 groupes vont faire la pâte à sel "tout seuls" (puisque vous venez de répéter la recette encore une fois et qu'ils en ont fait au moins 3 fois avec vous cette semaine) pendant que vous allez apprendre à différencier la droite et la gauche à l'autre moitié de classe. Eclatez-vous à faire "Tiens voilà main droite ! Tiens voilà main gauche !"

Congratulez-vous sur votre ingénieuse idée de faire un point au feutre sur la main droite des enfants, pour faciliter le repérage initial.

Maintenant, tournez-vous... Approchez-vous du groupe 1 pâte à sel. Manquez de glisser sur les 3 tonnes de farine répandues au sol.

Regardez avec horreur la poudre blanche qui recouvre la chaise, la table, le sol...

Demandez "Mais qui a renversé toute cette farine ?!"

Entendez-vous répondre : "C'est tout le groupe, en fait."

Ah... Regardez la pâte à sel. Elle n'a pas l'air trop mal. Finissez-la pendant que vous envoyez les enfants se laver et s'épousseter... Car, oui, ils sont blancs tels la patte du loup de l'histoire des 7 chevreaux.

Maintenant, allez voir l'autre groupe. Conseillez-leur de rajouter "un peu d'eau".

Repartez voir les "Tiens voilà main droiiiite !" Revenez vite, au cas où.

Pleurez intérieurement. Car oui, dans le court laps de temps où vous êtes partie, J-B a décidé qu'un peu d'eau ne suffisait pas, et malgré les protestations de l'équipe, il a versé un verre entier.

"On dirait du caca d'oiseau", commente M. Force est de constater qu'il n'a pas tout à fait tort. Envoyez les affreux se laver, puis plongez vos mains dans le "caca d'oiseau".

Priez pour qu'il reste assez de farine pour rattraper le désastre.(Oui. Ouf...) Ensuite, intervertissez les groupes, sauf que chat échaudé craint l'eau froide. Restez près des deux autres groupes pendant que les premiers "lisent tranquillement". (C'est à dire font semblant de lire des albums le plus fort possible.) Ecoutez l'ATSEM rire lorsqu'elle découvre la scène... Voilà...

A vous les studios !

Commenter cet article