Couple et crise des 25 ans

Publié le par Luciole

Une de mes amies vient de m'apprendre qu'elle s'est inscrite à un très célèbre site de rencontres en ligne. Lorsque j'ai exprimé ma surprise (était-ce dû au matraquage médiatique récent, à propos de la Saint-Valentin ?) elle m'a expliqué qu'elle avait décidé de prendre sa vie sentimentale en main, maintenant que sa carrière était lancée. C'est raisonnable, non ? Elle continue, m'exposant qu'elle compte avoir des enfants, et le premier avant 30 ans, donc qu'elle doit se dépêcher.

 

Et là, tout d'un coup, ça a fait "tilt". "Tu vas faire tes 25 ans, toi, non ?" lui ai-je demandé. "Oui. C'est mon bilan des 25 ans qui approchent. Ca me stresse, tu sais."

J'ai souri. Oui, je savais. Moi, je vais en faire 30 (et pour l'instant, ça va, merci. ^^)

Mais je me souviens de mes 25 ans. Je me souviens d'un moi plus jeune, assis sur un banc, au bord des larmes de panique, devant mon copain de l'époque en plein désarroi. "Mais tu ne comprends pas ! Le temps passe à une vitesse hallucinante ! Je veux des enfants, tu le sais ! Et je veux être au moins enceinte pour mes 30 ans, si ce n'est récemment maman ! " L'air désemparé, il tentait de me remonter le moral : "Mais 25 ans c'est jeune ! (Il approchait des 30, incidemment...) Tu as tout le temps d'ici tes 30 ans ! Faut profiter de la vie, maintenant, pas stresser comme ça ! "

 

Mmmh... Existerait-il une crise des 25 ans ? "A 25 ans, si t'es une femme et célibataire, on te dit que t'es une vieille fille. Mine de rien..." continua mon amie. "Oui, et si t'es un homme, on te dit : "Ha ha ha, ne te laisse pas mettre le grappin dessus, surtout !" " rétorqué-je, pensive.

 

S'ensuivit une conversation sur "C'est quoi, un couple ?" Elle me parla du couple formé par ses parents, un des couples les plus égalitaires de ma connaissance. Les tâches ménagères sont partagées plutôt équitablement, et le père a été très investi dans l'éducation des enfants. Une rareté, un ovni... dans mon entourage tout du moins.

"C'est un couple comme ça, que je veux" m'expliqua-t-elle, un peu rêveuse.

Oui, moi aussi, j'aimerais un couple égalitaire, où les deux parties sont de véritables partenaires, deux adultes qui se partagent les tâches. A ceci près que moi, je ne veux pas d'enfant (je sais, surprenant, après ma crise des 25 ans, mais je persiste à croire que c'était une poussée d'hormones malvenue)... et je ne suis vraiment pas persuadée de pouvoir construire un tel couple. Un ovni, comme je vous disais...

 

A l'origine, un couple était forcément hétérosexuel, et ouvertement formé dans le but de produire un ou plusieurs enfants. Les choses ont un peu changé, et du coup je me demande si un couple durable peut exister, en dehors du désir d'enfant. Surtout, n'y voyez pas de malveillance à l'égard des couples gays ou qui ont choisi de ne pas élever d'enfants. Je me demande juste si cette nouvelle définition du couple fonctionne réellement, sur le long terme. Sommes-nous faits pour vivre avec la même personne pendant des décennies ? Comment ne pas se lasser, ou tout simplement évoluer dans des directions différentes, au bout d'un moment ? Je ne suis pas la même qu'il y a 5 ans (loin s'en faut !) alors dans 50 ans !

Beaucoup de couples traversent des crises. Si on n'a pas l'argument du "il faut essayer encore, ne serait-ce que pour les enfants !" ne risque-t-on pas de se séparer encore plus "facilement" ?

Voilà, c'étaient mes interrogations de la Saint-Valentin. Si vous avez des avis, des questions, etc. Merci de laisser un commentaire, et de faire avancer le débat respectueusement.

 

Lucy la Luciole.

Commenter cet article

jean 04/10/2016 17:59

Mots magique pour gagner au loto

cette puissance est particulièrement préparés pour des gens qui veulent voir les nombres de Lotto dans leurs rêves de sorte qu'ils puissent gagner le lotto. Quand vous direz les MOTS MYSTIQUES avant d'aller au lit vous verrez les nombres de Lotto dans vos rêves et quand vous vous réveillerez vous allez vous rappeler des chiffres qui vont vous faire gagner le lotto. Vous devez dire que les MOTS MYSTIQUES journaliers pendant peu de jours et alors vous commencez à voir les nombres de Lotto dans vos rêves.

Ces MOTS MYSTIQUES sont très puissants parce que si vous voulez voir n'importe quelle autre chose indépendamment des nombres de Lotto. vous pouvez la voir dans vos rêves. Vous devez dire que les MOTS MYSTIQUES avant d'aller dormir et vous verrez la chose que vous voulez voir. Si vous avez n'importe quelle question et voulez la réponse à cette question vous obtiendrez la réponse dans vos rêves. Si vous voulez savoir qu'un certain travail vous sera bénéfique ou pas ou ce qui sera le résultat des affaires que vous allez commencer il sera réussi ou pas vous obtiendrez la réponse dans vos rêves. Les étudiants peuvent venir pour savoir les résultats des examens. Si vous voulez savoir si quelqu'un a fait la magie noire sur vous vous pouvez venir pour savoir dans vos rêves et si vous voulez voir le visage de cette personne vous le verrez.

Sarah 12/11/2010 15:39


Bonjour,

Je suis journaliste pour l'émission 100% Mag de M6 et je fais actuellement des recherches sur la "crise des 25 ans". Je cherche à contacter par téléphone des jeunes femmes ou hommes, en couple ou
célibataire, qui viennent d'avoir 25 ans et se posent beaucoup de questions. Si c'est vote cas ou que vous en connaissez, n'hésitez pas à m'envoyer vos coordonnées à cette adresse :
slecoq@tonycomiti.com
Merci beaucoup!


Hugo 06/03/2010 23:27


Comme quoi, c'est peut-être un schéma social, mais on dirait tout de même que la question vous (nous?) taraude.
Peut-être est-ce autre chose? Un besoin de laisser quelque chose? De survivre à notre mort future?
Pour ma part je vois plutôt l'enfant comme un fruit. Il arrive quand l'arbre est assez mature pour... fructifier. Et il tombe quand il est mûr.
J'ai fini par trouver le fameux "carpe diem" comme trop enfantin.
On peut en débattre.
(Oh lala, je rends compte que c'est très "prise de tête" comme commentaire...


Luciole 07/03/2010 11:14


Mais non ce n'est pas prise de tête !

Alors ce que tu dis, c'est que les hommes aussi, ressentent tout à coup un besoin de faire un bébé ? Ca ne doit pas être à 25 ans, par contre... Ou alors je n'ai croisé que des spécimens
génétiquement modifiés. ^^


Un schéma social, oui, c'est ma théorie du moment. C'est vrai que pour l'instant, la seule raison qui pourrait (éventuellement, mais alors éventuellement...) me pousser à faire un enfant un jour,
c'est de penser à la lignée génétique ininterrompue depuis des temps immémoriaux, et de me dire : "Mmmh, c'est toi qui va briser toute cette chaîne ?"

En même temps, ça me semble extrêmement bancal comme raison pour enfanter. Ce n'est pas non plus comme si la planète était sous-peuplée...


uneinconnuequipasse 17/02/2010 19:12


Ton article m'a interpellé! Et oui, il existe une crise des 25 ans...
Moi aussi, j'en ai fait une, je désirai ardemment être avec quelqu'un et fonder une famille avant mes 30 ans.
Bon, j'en ai pas fait des pleurs, mais dans ma tête, cette idée me travaillait.
Et puis maintenant, quelques petites années en plus, avec la stabilité et un bon environnement social, mes idées se sont modifiées.
Je n'ai pas encore 30 ans, mais je sais que je veux profiter de la vie, faire ce que je désire.... je ne sais pas si j'aurais des enfants, je n'exclus pas l'idée, mais l'envie pour le moment n'y
est pas. Je ne veux pas faire un enfant simplement parce que le schéma social nous le dicte ou parce que des amis en ont un.
Il faut simplement vivre le moment présent et profiter de la vie. Il est vrai que nous femme, nous avons une horloge biologique, mais ce n'est pas la peine de faire tout tout de suite. Et ce n'est
pas à soixante ans, aprés le départ des enfants que nous allons profiter de la vie.(Enfin, on peut profiter de la vie à 60ans mais on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve)

Alors a tous "Carpe Diem"


Luciole 17/02/2010 19:15


Bien dit, Inconnue ! (Tu permets que je t'appelle Inconnue ?)

Et je suis contente de voir que ma théorie de la crise des 25 ans n'est peut-être pas si fo-folle...

Après tout : "Un enfant si je veux, un enfant quand je veux, un enfant avec qui je veux !"