La crème anti-rides

Publié le par Luciole

Cher journal... Heu, pardon, cher blog. Aujourd'hui, mon amie Unbelievable1 a apporté les graines de la discorde dans mon petit nid douillet. Comment s'y est-elle prise ? Très simplement. Elle a débarqué chez moi comme presque chaque mercredi après-midi, les bras chargés de shopping bags. Perchée sur mon canapé, elle a commencé l'inventaire... et là, horreur !

« Hiiiiiiiiiiiiiiiii ! La vendeuse m'a donnée plein d'échantillons ! Y'en a au moins 10, regarde ! » Heu... Ha ben oui, en effet, c'est Byzance !

« Je vais t'en donner la moitié ! » annonçe-t-elle, généreuse. Et là voilà qui dépose, toute fière, 5 échantillons sur mon bureau. 2 parfums, une crème anti-rides contour des yeux, une crème anti-rides spécial nuit et un soin regalbant visage et cou.

Indignée, je m'exclame : « Mais oh ! Tu me prends pour une vieille ? » Soit-disant que non, que c'est pas elle, c'est la vendeuse. Je suis vexée...

 

Toutefois, étant par nature généreuse, je décide le soir même de tester les cadeaux. Allez hop, le soin anti-rides nuit. Je suis en train de l'appliquer généreusement sur le visage et le cou lorsque... Snifffff... Sniiiiiffff... Non ce ne sont pas des pleurs d'angoisse dû à la découverte de ma première ride. C'est simplement moi qui respire un peu fort afin de mieux percevoir l'arôme subtil de la naphtaline. Oh my god ! Cette crème sent la vieille dame ! Immédiatement, mon esprit s'emballe. Et s'il y avait le feu ? Le beau pompier musclé qui viendrait me sauver, m'emportant par-dessus son épaule dans l'escalier bringuebalant, tel Spiderman sans son costume... Hé bien il va croire que je suis une vieille dame s'il se fie à l'odeur. La honte. Pire qu'être surprise en pyjama en début d'après-midi par le livreur (je dis ça comme ça. Jamais ça ne m'est arrivé, hein...)

 

Bref, je me précipite pour informer mon amie (via MSN) de la chose, et elle me dit : « Tiens, je vais l'essayer. » Quelques minutes plus tard, elle revient et m'assène : « C'est vrai qu'il a une odeur particulière. Mais il sent bon. »

 

C'est là que j'ai eu un doute horrible... Et si l'odeur naphtalinique de cette crème était un test ? Si tu aimes cette odeur, c'est que les radicaux libres sont en train de gagner...

1Surnom blogesque choisi par l'intéressée.

Commenter cet article

Rustre_de_l'ovalie 26/07/2010 02:45


Je le savais! Les femmes sont vieilles plus jeune que les hommes.

Et ce serait peut être une pompière qui serait venu te sauver va savoir... Et du coup vous auriez parlé de cosmétique:

- "Tu sais moi entre la fumée, la chaleur et le stress mes rides apparaissent déjà!"
- "Tiens tu devrais essayer la crème "anti-age" qui tue les baleines et la nature mais rapporte un max aux actionnaires. Ah oui il parait que ça réduit les rides pour que tu correspondes aux canons
de notre société jeuniste!"


Luciole 02/08/2010 16:28



Une pompière ? C'est pas bien de casser mes fantasmes comme ça, Rustre ! Tout ça parce que tu es passé du côté obscur de la naphtaline, en plus, je parie.