LA NOMINATION

Publié le par Luciole

Vous vous souvenez de l'algorithme ? Mais si ! Pour décider des nominations. Hé bien en fait, pour le second mouvement (qui ne s'appelait pas mouvement, en fait, mais j'ai oublié le nom) nous n'avons pas pu faire des vœux. Du coup, à la place de l'algorithme, on a eu des inspecteurs ! Des inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) et un inspecteur d'académie (IA) qui est leur chef à tous (L'IEN, c'est mon chef à moi, par contre).

Hé bien, ils ont décidé, tous ensemble, d'où mettre les pauvres enseignants sans poste. Enfin, certains. Parce qu'il reste encore un paquet de sans-postes. Ils seront nommés en septembre, normalement. Ayons une pensée émue pour tous ceux qui vont devoir attendre la rentrée avant de savoir à quelle sauce ils seront mangés...

Moi, ça va, je sais où je vais ! Je vous relate la scène, ça fait plus blog-reportage...

 

Lieu : Cour de récréation, 10h45.

Personnages : Mon-Contact-Secret-A-l'Inspection-Académique (MCSAIA), Moi, des enfants qui courent partout et d'autres enseignants, en fond.


MCSAIA : Mademoiselle Luciole ! Je sais où vous serez l'année prochaine.

(Moi : Ah. Mais pourquoi elle fait cette tête désolée d'avance ? Oh la la...)

MCSAIA : Vous serez à Trouperdu.

Moi : ...

MCSAIA : Vous n'avez pas de bagnole, en plus, c'est ça, hein ?

Moi : ...

MCSAIA : J'ai essayé, hein, mais ils n'ont rien voulu savoir.

Moi : ...

Moi (pauvre sourire) : Heu... Je me rends pas bien compte. Trouperdu, c'est où, par rapport à ici, déjà ? MCSAIA : Oh, une demi-heure, je crois ? C'est... Enfin, c'est un RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal)

Moi : Non mais c'est pas si grave, hein. C'est mieux que de ne pas avoir de poste et de devoir attendre septembre dans l'angoisse.

MCSAIA : Oui, voilà.


Bon ben, verdict, les enfants, l'année prochaine je serai à Trouperdu. 163 habitants. Dans la montagne. Je vous ai dit qu'il n'y avait que 163 habitants ? Et que c'était dans la montagne ?!

 

 

A la pause déjeuner, j'ai appelé Unbelievable. Première réaction : un fou rire. Merci...

Deuxième réaction : « Non mais c'est pas si loin, en fait ! 15 à 20 minutes, je dirais. »

 

Le soir, j'ai appelé mes parents. Réaction de mon père : un fou rire (merci encore).

Réaction de ma mère : « Mais c'est génial ! Pense que peut-être tu vas trouver un beau bûcheron là-bas ! Super ! » (Ma mère a de grandes ambitions pour moi, rappelez-vous...)

 

 

Réactions en vrac :

 

99% des parents d'élèves : « Oh la la... Ça va aller ? » (Merci ! Comme vous me connaissez bien après seulement 10 mois !)

Un parent d'élève (M. P., qui m'a bien aidée pour mon élevage d'escargot) : « Ha ha ha ha ! Hé, vous savez qu'ils ne déneigent que tous les 3 mois ? Non mais c'est sympa, là-bas. Et qu'il faut abattre son propre bois pour se chauffer ? » M. P., un jour, la vie me vengera. Vous verrez...

CollègueBlonde : « Je t'interdis de déménager là-bas ! » (Heu... Non mais je fais ce que je veux, en même temps, quand même.)

CollègueRebelle : « Je connais cette école, elle est super sympa ! Telle que je te connais, tu vas adorer ! C'est l'école parfaite pour toi ! » (Quoi ?!)

CollègueJeuneMamanQuiNeVientQueLeLundi : « Je t'aiderai ! On s'e-maile ! »

CollègueSportive : « Wow ! J'aime la montagneuh ! T'as trop de la chance ! Bon, en même temps... Je t'aiderai ! On s'e-maile, hein ? »

SuperCollègue : « Ha ha ha ! Hi hi hi ! Non, mais c'est pour t'habituer. Faut dédramatiser. Tu verras, c'est sympa. Attends, à qui on l'a pas dit, déjà ? » (ça fait méchant, raconté comme ça, mais en fait non. Elle connaît la profondeur de mon traumatisme et m'aidera).

 

Le mot de la fin ? Ma mère qui me rappelle le soir même pour me dire : « J'ai regardé sur internet, c'est génial internet ! Tu sais quoi ? C'est une maternelle avec un CP ! Tu auras des petites sections, moyennes sections, grandes sections et des CP ! Et on dirait bien que tu seras directrice. »

 

 

http://www.forum.unserekleinefarm.info/attachment.php?attachmentid=128

Commenter cet article

Hugo 26/07/2010 20:24


Roo tu sais, moi je vais en Lozère...


Luciole 02/08/2010 16:38



C'est vrai ? Félicitations Hugo ! Et c'est dit sans ironie.