Oui, vas-y Oui-Oui !

Publié le par Luciole

 

Scène d'intérieur. Hier soir, mon appartement. En pyjama, affalée sur le canapé, je chante : « Oui vas-y Oui-Oui ! Oui-Oui ! Avec ton beau taxi ! » 

 

Oh, vous êtes là ? C 'est juste pour vous donner un aperçu de ma journée d'hier. 6 élèves le matin, 4 l'après-midi. Tous, sauf un, sont en petite section. C'est à dire 3 ans. Transports scolaires interdits, piscine annulée... Que faire ?! Hé bien, garderie, quoi. On a joué aux Legos, aux Duplos, au truc qui ressemble à des Duplos mais dont j'ai oublié le nom. Puis aux outils, avec les boulons, les vis, et les petits trucs à construire. Les Deux Z'affreux (ils sont cousins et c'est pas possible quand ils sont tous les deux dans la même pièce), munis d'une perceuse qui fait « vrrrrr » pour de vrai et d'un tournevis, décident de réparer le bâtiment. Une nouvelle règle est née : « On ne va pas dans les toilettes avec les outils ! » Non mais oh. Je vais pas repêcher quoi que ce soit dans la cuvette, moi.

On a fait des cartes de Noël (il y a désormais des paillettes partout. C'est festif !), fabriqué des guirlandes (il y a désormais de la colle partout. C'est... collant.) et lu des histoires hivernales/de Noël. Récréation à l'intérieur pour cause de pluies diluviennes (mais pas un seul petit flocon de neige).


Et l'après-midi ? Hé bien, avant et après la sieste, nous avons regardé des vidéos sur Youtube. Oui, pédagogique. Non mais attendez, « Oui-Oui sauve Noël » en 2 épisodes en plus, c'est tout à fait indiqué ! Par exemple pour boire son café, assise sur une chaise, complètement hébétée (C'est des tourbillons, à 3 ans ! Et puis qui a construit l'éléphant avec le pseudo jeu de Meccano, hein ? Et qui a nettoyé 3 fois les tables + 10 fois les petites mains pleines de peinture ? C'est pas vous, dites donc !) pendant que Super ATSEM décide de réutiliser les paillettes éparpillées pour faire des petits pots décorés et les offrir aux enfants.

Bilan ? Un cerveau complètement frit. Mais un père d'élève m'a donné du foie gras. Tout n'est pas perdu ! Vive les vacaaaances !

 

Commenter cet article