Petit post incohérent

Publié le par Luciole

Ce soir, j'ai été obligée d'appeler la police. Un groupe d'hommes et de femmes se disputaient violemment dans la rue. Ou plutôt, des hommes se criaient dessus, et une femme criait, criait...

 

J'ai ouvert les volets. J'ai repéré. Je suis allée chercher mon portable. J'ai appelé la police. Pendant que je regardais, un des hommes a frappé la tête de la femme sur une voiture. Il y avait d'autres personnes dans la rue. Personne n'a bougé. Moi j'ai bien expliqué à la police. La police n'est jamais venue. Ca s'est passé il y a plus d'une heure. Bien sûr, tout le monde est parti... Non, personne n'est mort. Mais je me sens pas très bien...

Commenter cet article

Hugo 19/08/2010 19:48


Voyons, il est de notoriété publique que la cavalerie arrive toujours trop tard. Comment as-tu pu l'oublier?


Luciole 19/08/2010 21:46



J'ai pensé que mentionner le fait qu'une femme se faisait fracasser la tête sur une voiture les ferait se dépêcher un petit peu. Suis-je naïve... Enfin, heureusement, je suis dans mon nouveau
chez-moi. Heureusement ? (Ta-da-daaaaaan ! Teasing de malade. ^^)



arnaud 14/08/2010 22:31


En installant Google Analytics sur votre blog, vous saurez qui se connecte, d'où, combien de temps, avec quel navigateur...
C'est l'outil parfait pour les paranoïaques et ceux qui ont un produit à vendre.
Pour ma part, je fais partie des deux.

Merci pour le test. Biba est évidemment un site sur lequel je me connecte plusieurs fois par jour, d'où cette tonalité commune que vous avez pu percevoir ici et là.


Luciole 15/08/2010 10:08



Intéressant ! Forcément, n'était ni paranoïaque, ni vendeuse, ça ne m'était pas venu à l'idée... ^^


 


 



arnaud 14/08/2010 19:25


Quant à la misanthropie, si vous vous sentez de perdre quelques minutes sur mon site, je suis l'auteur d'un psychoz-test sur le sujet qui vous éclairera peut-être sur ce que vous loupez en étant
empathique.
Allez sur "la pluie. Blog normand"/ Swâmi nonobindo.
Vous trouverez le test et ses résultats.


Luciole 14/08/2010 20:13



J'ai repéré votre site, mais je n'ai pas encore tout lu. Je ferai le test, en espérant qu'il soit aussi fortiche que celui de sa Sérénissime Impératrice !



arnaud 14/08/2010 19:18


Je crains de savoir de quelle bourgade il s'agit. Excusez-moi, mon site autant paranoïaque et intrusif que je le suis m'a signalé votre visite, jusqu'à me signaler votre version de Firefox! Mais en
lisant votre post, je vous ai cru parisienne. Votre paisible bourgade n'a rien à envier à l'immobilisme très humain des grandes bourgades. Cette scène aurait pu se passer dans n'importe quelle
ville.
Seule les campagnes sont exemptes, pour le moment, de ces scènes. Encore que, j'ai vu des loirs se cogner violemment la tête contre des voitures.


Luciole 14/08/2010 20:12



Je ne savais pas être aussi facilement repérable ! Il faudra m'expliquer, à l'occasion.


Je ne sais pas si les campagnes sont réellement exemptes de ce genre de choses... C'est plus "caché", peut-être, tout simplement.



arnaud 14/08/2010 18:01


Maudite empathie! Vous vous êtes identifié à la victime et avez ressenti la peur de ceux qui n'ont pas bougé. Je vous conseille d'en finir au plus vite avec cela et de choisir la misanthropie.
Celle-ci permet de ne jamais ouvrir les volets et ainsi de ne pas voir le monde se cogner la tête mais, seule faille, fait que l'intérieur sent un peu le renfermé.


Luciole 14/08/2010 19:00



Je répondrai, bien naturellement, avec le flegme british qui me caractérise : "Plutôt crever !"


De plus, la misanthropie me semble déjà être bien pratiquée par les forces de l'ordre de Paisible Bourgade, ainsi qu'une écrasante majorité de ses habitants. Je m'en voudrais de leur faire
concurrence...