Risque toxique pour la population

Publié le par Luciole

Ah, Noël... Paix sur la Terre, joie environnante, tout ça tout ça... Aujourd'hui, inspirée par l'esprit de Noël, j'ai décidé de me lancer dans la cuisine. Tiens, et pourquoi pas des chocolats à la cannelle ? J'en ai déjà fait, en plus j'ai de forts jolis moules à chocolat achetés exprès pour l'occasion. Oh, et puis plutôt que de faire fondre le chocolat au bain-marie, si je le faisais fondre au micro-ondes, pour gagner du temps ?

 

J'en entends déjà qui ricanent, au fond. Ils ont raison. Ils savent ce qui va arriver à l'innocente petite luciole...

Donc, je râpais mes 2 carreaux de chocolat pâtissier, tandis que les 8 autres fondaient gaiement... Le micro-ondes émit son "ding !" caractéristique, et je me précipitai pour surveiller l'état de la fonte... Et là... Une épaisse fumée jaune avait envahi la cloche protectrice (anti-éclaboussures) du micro-ondes. J'appelai une infortunée amie (en visite) et lui montrai. Une odeur nauséabonde commençait à s'échapper de la cloche. Je la soulevai, craintive, et vis mon amie pratiquement tourner de l'oeil et s'enfuir dans un cri. L'odeur me parvint enfin, et j'utilisai ce qui me restait d'oxygène pour lui crier : "Ouvre les fenêtres, viiiite !" C'était insoutenable...

Craignant pour mes poumons, et peut-être ma vie (avais-je inventé par inadvertance un gaz tueur particulièrement insidieux ?) j'allai respirer l'air glacial de la rue.

 

Reprenant mon courage à deux mains, je revins vers le lieu du crime, et me penchai vers les preuves. Une partie du chocolat avait brûlé, creusant un cratère carbonisé en plein milieu du bol.

"Tu peux peut-être récupérer le reste du chocolat ?" suggéra timidement mon amie gazée.

Sceptique, mais courageuse, je tendis l'index et ramenai un peu de chocolat non carbonisé. Le goût était infect. J'en ai mangé du fromage pour me le faire passer, c'est dire !


Moralité : la prochaine fois qu'il te vient une idée digne de Susan Mayers, tu l'ignoreras et tu te demanderas : "Mais que ferait Bree à ma place ?"

Commenter cet article

Knownun 21/01/2010 15:15


Si ça peut te rassurer (ou pas...), j'ai fait exactement la même la chose hier...
J'avais du chocolat à dessert de disponible. Je me dis tiens, un petit gâteau ça peut être cool. Allez hop, le chocolat à fondre au micro-onde, sous la cloche anti-éclaboussure. Trois minutes à
pleine puissance, ça devrait suffire. Fin des trois minutes, j'ouvre le micro-onde. Et là, pareil, un fumée jaune impressionnante, je soulève la cloche et elle se propage. Une odeur horrible, la
cloche et l'intérieur du micro-onde tout jaune ! Je cours ouvrir la fenêtre malgré les -5°C dehors. Je respire un peu et je retourne récupèrer le chocolat, ou plutôt l'espèce de lave solidifiée,
carbonisée. L'odeur est encore là aujourd'hui c'est horrible. Je suis chez moi, fenêtre grande ouverte, en manteau et avec mon écharpe ^^
Je ne sais pas ce que c'est que ce truc, mais je me suis réveillé ce matin complètement malade, avec un mélange des symptômes de la gastro et de la grippe... (maux de ventre, de tête, fièvre,
diarrhée, vomissement). Pire que la grippe A ce truc... Direction le médecin.
La prochaine fois, je demanderai conseil à ma mère avant de jouer les cuisiniers en herbe...


Luciole 23/01/2010 13:59


Merci Knownun (et merci pour le commentaire aussi) ! Ca me rassure effectivement de voir que je ne suis pas la seule. Cela dit, si ça peut te rassurer à toi, j'ai retenté l'expérience et on peut
tout à fait faire fondre du chocolat au micro-ondes si on y va à puissance minimum, 30 secondes par 30 secondes.

Ah, et l'odeur, chez moi, a mis un bon moment à partir. Mais je n'ai pas été malade, même si j'ai goûté l'infâme mixture.


Bree 21/12/2009 23:45


Que ferait Bree?, et bien moi je vais vous le dire....Bree ne ferait pas de simple chocolat à la cannelle :p...
Bree se serait débrouillée pour rajouter des noix et autres petits ornements qui auraient apportés moults saveurs :p