Hector et moi... C'est à la vie à la mort !

Publié le par Luciole

Le titre est explicite. Je rajouterai donc uniquement : "Et en plus, Hector, il est beau..."

 

Mais en même temps, je sens bien qu'une question vous taraude. "Mais qui est donc Hector ?" Hé bien... C'est mon bébé chaton tout joli tout beau que j'ai adopté cet après-midiiiiiiiii ! (Oui, le cri est tout à fait nécessaire.)

 

Hector, il est beau (oui, je me répète, mais il est vraiment beau) : son pelage est composé de nuances de noir et de gris foncé. Mais il n'est pas seulement beau ! Que nenni !

Il est aussi incroyablement adaptable (des gènes de kangourou, peut-être ?) Selon la SPA, il a à peu près 2 mois et demi (je dirais moins, parce qu'il est vraiment petitou). Il n'est arrivé chez moi que depuis quoi... 4 heures ? Et déjà, au moment où je vous parle, il est couché par terre, sous ma chaise, tel un sphinx majestueux. Si j'osais, je vous mettrais un smiley avec des yeux-coeur. Mais je me contiens. Si, si.

 

Donc, j'ai adopté Hector à la SPA, et comme il est trop petit pour être castré, j'ai dû signer une déclaration sur l'honneur où je m'engageais à le faire castrer lorsqu'il serait assez grand. Et pour être sûr que je ne pipeautais pas, ils m'ont demandé un chèque de caution de 150 euros. Si je n'apporte pas la preuve de la stérilité d'Hector en temps voulu, voilà ce qu'il m'en coûtera ! Terrible.

 

Sinon, juste avant de partir, j'ai innocemment demandé : « Et pour les puces ? » La gentille dame de la SPA a fait sortir Hector de sa caisse de transport et l'a bombardé avec une bombe anti-puces. S'il avait pu, il l'aurait bouffée. Fallait voir comment il se débattait ! Ensuite, elle l'a remis dans sa caisse. Il n'était pas fier... Le trajet était un peu long, du coup il a pitoyablement miaulé une bonne partie. Mais comme a dit ma sœur (par téléphone) : « C'est pas lui qui commande ! » Certes, certes... Elle va me donner un manuel d'éducation de chat, si j'ai bien compris son dernier texto. Cela dit, ça pourrait être utile pour comprendre pourquoi il fait certaines choses...

 

 

Alors, dans l'ordre. Hector :

1. Il boulotte sa litière (il l'utilise comme litière également, mais il la croque et la lèche à l'occasion. Si quelqu'un peut m'expliquer...)

 

2. Il a découvert que oui, il pouvait sauter sur mon lit, ou sur le canapé, et que tous ces cartons partout (non mais, je déménage aussi... J'ai pas tout à fait tous mes meubles encore) c'était trop de la balle ;

 

3. Il a découvert trois jeux trop supers : le bouchon rose (sans ficelle), la ficelle (sans bouchon) et le scotch qui pendouille, encore accroché au carton ;

 

4. Il a perdu le bouchon rose dans les limbes (faudra chercher s'il ne ressort pas spontanément) ;

 

5. Il a montré une peur des doigts (pour le caresser, il faut arriver par derrière. C'est d'un pratique !)

 

6. Il a découvert sa vocation : plus tard, il sera grand explorateur. C'est sûr qu'Hector l'explorateur ça tape plus la classe que Dora l'exploratrice. Mwahaha.

 

Bien entendu, Unbelievable insiste pour l'appeler « Mimiiiiii ! » au lieu d'Hector. Et PapaLuciole l'a surnommé « Totor ». Snifff... Je suis une incomprise. Mais ce qui est sûr, c'est qu'Hector et moi, c'est à la vie à la mort !

Commenter cet article

Hugo 07/09/2010 10:02


Maintenant une petite dissertation sur les vieilles filles à chat...
Serait-ce toi la femme d'Hector?

"Comme nous dansons devant
Le buffet bien souvent
On a toujours peu ou prou
Les bas criblés de trous
Qui raccommode ces malheurs
De fils de toutes les couleurs
Qui brode, divine cousette,
Des arcs-en-ciel à nos chaussettes?"

Georges Brassens