Artificiel 1

Publié le par Luciole

 

http://www.artificial-womb.com/artificial-womb.jpg

 

Introduction

 

L'histoire se passe dans un futur proche, dans un monde parallèle voisin du nôtre. Une nouvelle technologie a été développée, permettant de séparer sexualité et reproduction chez les humains, modifiant radicalement les rapports hommes-femmes. L'égalité des sexes est désormais effective.

 

 

Chapitre 1 : Dorian

 

Je ne me lasse pas de regarder les pages imprimées, paraphées et signées de ma main. Dix ans que j'attends ce moment ! Dix ans...

« Bonsoiiiiir ! Ça va, toi ? Moi je suis vannée ! On mange quoi pour le dîner ? »

Je bondis du canapé pour accueillir mon fruit rouge préféré et exhiber fièrement mon contrat. Cerise entreprend de l'examiner avec attention, fronçant son adorable nez. J'aime bien l'imaginer comme ça, au travail, avec ses tailleurs sexys, ses jupes toujours quelques millimètres plus courtes que celles des autres... Elle a l'air tellement sérieuse, tellement...

« Félicitations monsieur le professeur titulaire de philosophie de la Sorbonne ! Alors, ça fait quel effet de savoir qu'on ne peut plus te virer, même si tu finis nu dans la fontaine pour le pot de fin d'année ? »

J'éclate de rire. Même si j'arbore plus souvent l'uniforme jean-converses que le costume-cravate, je suis de loin le plus sérieux de nous deux, et elle le sait très bien.

Je réplique :

« Ça me donne des idées... Des idées d'adulte responsable !

On a déjà un crédit pour la maison, chacun un job hautement respectable et bien payé...

Justement... Tu ne crois pas que le temps est enfin venu de fonder une famille ? »

 

Cerise sourit et me prend par la main. Tout en m'entraînant vers la chambre, elle me répond :

« J'en parlerai à Thomas demain matin au boulot. Il pourra nous avoir un rendez-vous avec le meilleur spécialiste du Centre. »

 

* * * * * * * * * * * * * * *

 

Thomas n'a pas traîné ! Moins d'un mois plus tard, nous voilà tous les deux dans le bureau du Professeur Julien. D'après Cerise, il a aidé plusieurs dizaines de milliers de couples à concevoir, et tout le monde se l'arrache.

Ça doit bien faire 5 minutes que le biologiste compulse notre dossier, sourcils froncés et lunettes qui descendent sur le bout de son nez. Le silence me pèse et je ne sais pas si c'est normal, si c'est un signe, bon ou mauvais. Du coin de l'œil, j'observe Cerise en train de se ronger l'ongle du pouce droit. Donc, elle est nerveuse...

Enfin, le vieil homme pose le dossier sur son bureau, nous enveloppe de son regard perçant, et se met à parler. Sa voix est claire, son intonation précise, et je me sens un peu rassuré.

« Vous avez 28 ans tous les deux, et ce serait votre premier enfant, c'est bien ça ? »

Je confirme. Se tournant vers Cerise, il poursuit :

« Je vois que vous avez été conçue dans un Incub3000. Excellent choix, pour l'époque ! Par contre, vous, jeune homme, vous avez été conçu de manière naturelle ? »

Je me sens rosir. Bien sûr, il n'y a pas de honte à avoir ! A l'époque, seuls les gens aisés avaient accès à la technologie. J'essaie de garder un ton neutre :

« Oui. Pourquoi, c'est important ?

Potentiellement. Nous avons parfois des parents qui paniquent s'ils ne sont pas familiarisés avec la technologie.

Je me suis documenté, et je sais que les accidents sont extrêmement rares. Bien plus rares que si la conception est naturelle.

Oui, mais l'attachement émotionnel se fait plus rapidement, et en cas de souci... Enfin, il vous faudra signer une décharge indiquant que vous ne nous ferez pas de procès en cas de problème. C'est la procédure habituelle.

Bien entendu.

J'ai ici tous les papiers nécessaires. Il ne manque plus que les prélèvements. Vous savez comment ça se passe ?

Je travaille au département marketing, bureau 402, intervient Cerise, coupant court aux laborieuses explications qui ne manqueraient pas de suivre.

Alors c'est parfait. Par ici, je vous prie... »

 

Publié dans Histoires

Commenter cet article